• 03-JUN-2020

  • Aéroport de Zurich

SWISS annonce une perte d'exploitation trimestrielle de 84,1 millions de CHF

En raison de la pandémie de coronavirus et de son impact sans précédent sur l'industrie aéronautique, SWISS a enregistré une perte d'exploitation de 84,1 millions de CHF au 1er trimestre 2020 (T1 2019 : + 48,3 millions de CHF). Les recettes ont diminué de 20 % en comparaison annuelle, passant de 1,15 milliard de CHF, au 1er trimestre 2019, à 923 millions de CHF. Toujours en comparaison annuelle, SWISS a transporté 21,4 % de passagers en moins et son coefficient d'occupation des sièges (COS) a baissé de 5,3 points pour atteindre une moyenne de 73,3 %. L'évolution de la situation restant très incertaine, il est impossible d'établir des prévisions de résultats pour l'ensemble de l'année 2020.

La pandémie du coronavirus a pratiquement paralysé l'aviation civile mondiale en quelques semaines. Elle a également eu un impact considérable sur les résultats de Swiss International Air Lines (SWISS). SWISS a clôturé le 1er trimestre 2020 avec une perte de 84,1 millions de CHF (T1 2019 : + 48,3 millions de CHF). Suite à l'effondrement de la demande et à la réduction des capacités, les recettes ont diminué de 20 % pour s'établir à 923 millions de CHF (T1 2019 : 1,15 milliard de CHF). L'évolution de la pandémie restant encore très incertaine, il est impossible d'établir des prévisions de résultats.

Privée des recettes provenant de la vente de billets d'avion, SWISS a immédiatement pris diverses mesures de réduction des coûts. Elle a notamment eu recours au chômage partiel dans toute l'entreprise, au gel des embauches ainsi qu'au report d'investissements prévus. SWISS va également adapter la taille de sa flotte en retardant la livraison des avions court et moyen-courriers en commande. Elle envisage également le retrait anticipé d'avions plus anciens. La compagnie a par ailleurs demandé l'aide du gouvernement pour faire face à l'assèchement des liquidités encouru.

Markus Binkert, directeur général des finances (CFO) de SWISS : « La compagnie a pris des mesures immédiates de réduction des coûts dès qu'il est apparu que la pandémie du coronavirus se prolongerait. Grâce au soutien financier du groupe Lufthansa et à l'aide gouvernementale garantie par le Conseil fédéral, nous serons en mesure de faire face à nos difficultés de trésorerie. Nous ferons bien évidemment tout ce qui est en notre pouvoir pour rembourser le plus rapidement possible les emprunts contractés, plus intérêts».

Baisse significative du nombre de passagers

Le résultat financier se reflète dans les chiffres de passagers : SWISS a transporté un total de 2 991 974 voyageurs au cours des trois premiers mois de l'année, chiffre en recul de 21,4 % en comparaison annuelle. Elle a effectué un total de 27 270 vols, soit 19,2 % de moins qu'au 1er trimestre 2019. Son offre, exprimée en sièges-kilomètres offerts (SKO), s'est amenuisée de 15,9 % sur l'ensemble de son réseau de lignes. Le trafic, exprimé en passagers-kilomètres transportés (PKT), a de son côté chuté de 21,5 %. Le coefficient d'occupation des sièges (COS) a atteint 73,3 % en moyenne. Le remplissage des avions a ainsi perdu 5,3 points en comparaison annuelle.

Reprise progressive des liaisons aériennes

SWISS a proposé un programme minimum de vols entre le 23 mars et le 31 mai : elle a desservi une poignée de villes européennes au départ de Zurich et de Genève et assuré trois vols hebdomadaires entre Zurich et New York / Newark (États-Unis). À partir du mois de juin, elle élargira progressivement ses dessertes en fonction de l'assouplissement des restrictions de voyage en Europe. Son objectif est de proposer en juin 15 à 20 % du programme initial.

Thomas Klühr, CEO de SWISS, s'en explique : « Nous allons augmenter par étapes notre programme de vols à Zurich et à Genève. Notre objectif est de rétablir les liaisons intercontinentales directes qui sont si importantes pour l'économie, la politique, la société et le tourisme suisses. La reprise se fera progressivement et prendra deux à trois ans. Nous mettrons cependant tout en œuvre pour que le trafic de passagers et de fret puisse être assuré le plus efficacement possible compte tenu des circonstance ». SWISS prévoit d'étendre ses dessertes durant l'été. Elle suivra de près l'évolution des conditions d'entrée et adaptera ses prestations aux besoins de la population suisse.

Expansion des vols charter de fret

En réponse à la forte demande de vols de fret, SWISS a renforcé sa gamme de services par l'intermédiaire de sa division de fret aérien, Swiss WorldCargo. Elle a effectué près de 375 vols de fret depuis la fin mars, principalement pour soutenir les chaînes d'approvisionnement en biens humanitaires et médicaux à destination et en provenance de la Suisse.

Elle a par ailleurs démonté les sièges de classe économique à bord de 3 de ses 12 Boeing 777 afin d'utiliser également cet espace pour le transport de fret.

Sur mandat du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), SWISS a également effectué de nombreux vols de rapatriement en mars et avril pour assurer le retour de citoyens suisses de régions éloignées du monde.

Contacts

  • SWISS Media Relations
    SWISS Media Relations
    Switzerland
    +41 44 564 44 14